Barthélémy Dias: « En 2019, on aura notre candidat et ni Tanor ni la justice n’y pourront quelque chose »

Barthélémy Dias

Barthélémy Dias ne prend pas de gants pour accuser Ousane Tanor Dieng d’être derrière les poursuites contre les proches de Khalifa Sall. Le député-maire de Mermoz Sacré-Cœur, toute cette persécution ne changera pas leur volonté et leur désir de faire face au régime actuel. Ils ne seront jamais avec le président Macky Sall.

« Je rappelle aujourd’hui que nous sommes un parti organisé, structuré et régie par la Constitution du Sénégal. Ce qui se passe aujourd’hui n’est qu’un abus de la justice du Sénégal. Je rappelle que notre plainte a été déposée par la direction du Parti socialiste. On voudrait faire savoir qu’on veut nous persécuter et leurrer la population. Il y a certaines personnes qui voudraient que les Sénégalais ne décident plus librement. La personne qui est derrière ça, c’est Ousmana Tanor Dieng. Je le répète, on ne sera jamais au côté du chef de l’État actuel », a dit Barthélémy Dias.

Barthélémy Dias souligne que tout ce qui arrive aux responsables socialistes déférés n’est qu’une affaire politique. Mais, affirme-t-il, ils auront un candidat à la présidentielle de 2019 et iront aux Législatives avec une liste de personnalités dignes.

« Dans la vie tout est une histoire qui sera racontée tôt ou tard à l’avenir. À l’élection présidentielle en 2019, on aura notre candidat et ni Tanor ni la justice n’y pourront quelque chose. De même que pour les élections des députés, on aura notre liste et seul les personnes dignes vont y figurer. Et on ne récoltera que ce qu’on a semé. Ce qui vient de se passer fait partie de la politique. Mais si les jeunes sont en prison, les personnes qui les ont incarcérés doivent se rappeler que l’avenir est devant nous », a indiqué le maire de Mermoz Sacré-Cœur.

METRODAKAR

Publié dans Politique Tagués avec : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Météo