Ces célébrités qui nous ont quittés en 2016

stars-quitee-620x347

Nombreuses sont les célébrités qui nous ont quittés en cette année 2016. De la culture au sport en passant par la politique, l’année qui s’achève a décimé le monde culturel sénégalais qui a connu des pertes immenses. Seneweb vous retrace le parcours non exhaustif de quelques personnalités les plus en vue de la scène.

 Deguène, adieu Chimère !
Le 13 octobre tôt au matin, on apprenait la mort de l’animatrice de Tfm, Deguène Chimère Diallo. La Saint-Louisienne, épouse de l’avocat Me Babou, éveillait et conscientisait à travers ses émissions radio et télé. Propulsée sur le devant de la scène-médiatique avec l’émission Wareef sur Tfm, Deguène était adulé et aimée. Une popularité qui n’a pas baissé d’intensité, après l’annonce de sa mort. Auparavant, Deguene Chimère Babou avait déserté les plateaux télé, suite à une maladie qui finit par l’emporter.
Mbaye Jacques Diop
L’ancien maire de Rufisque et fondateur du PPC, a cheminé avec les présidents Diouf, Wade et Macky Sall. Une figure marquante de la politique sénégaalaise, le porteur de pancartes décédé le 11 septembre 2016, a été inhumé au cimetière de Thiawlène à Rufisque.
Mamadou Dieng, la générosité même
Mamadou Dieng, comptable de la Commission électorale nationale autonome (Cena) et membre du Pit d’Amath Dansokho, nous a quittés en avril 2016. Adjoint au maire de Thiès, contrôleur principal du trésor, et il était connu pour ses œuvres de bienfaisance au-delà de la commune de Thiès.
Fatou Matar Ndiaye, l’injustifiable tragédie
Sa mort intervenue à la veille du grand Magal de Touba, l’a fait sortir de l’anonymat. Cinquième vice-présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese), Fatoumata Mactar Ndiaye, peu connue du grand public, n’en était pas moins une forte personnalité. Retrouvée morte, égorgée par son chauffeur Samba Sow. Le président Macky Sall immortalisera son nom que porte désormais la permanence nationale de l’Apr à Dakar. Dans une vidéo posthume, elle défendait la cause de l’école publique sénégalaise dont elle est issue.
Ousmane Sow, sculpteur de géants
L’année 2016 aura également arraché à notre affection, un artiste et sculpteur de renom, Ousmane Sow, décédé le 1erdécembre 2016. Les hommages ont été planétaires, unanimes pour saluer la mémoire d’un académicien et talentueux sculpteur de géants mort à l’âge de 81 ans.
Toubabou Dior, adieu les stades!
Ancienne gloire de la lutte sénégalaise, Toubabou Dior a tiré sa révérence en avril 2016. Le «Géant aux mains d’acier» qui a écrit de belles pages de la lutte traditionnelle sénégalaise, a marqué son temps. Il laisse orphelin le monde du sport, de la lutte traditionnelle en particulier.
Ndiouga Dieng
Un des piliers de l’Orchestra Baobab, Ndiouga Dieng est décédé en novembre 2016. Il était considéré comme l’un des joueurs les plus doués de sa génération.
Christophe Sagna: Milieu de terrain de la Jeanne dArc de Dakar et de l’équipe nationale du Sénégal dans les années 70 et 80, Christophe Sagna, nous a quittés en octobre de cette année, à l’âge de 66 ans. Le footballeur professionnel a marqué son temps aux côtés des «Lions», lors de la campagne «Caire 86» avec Boubacar Sarr «Locotte», Roger Mendy, Oumar Guéye Séne, Thierno Youm, feu Bocandé, etc.
Tanor Dieng et Mar seck, la musique endeuillée
L’année 2016 a été lourde de pertes pour le monde de la musique. Avec la mort, en septembre 2016, du musicien Tanor Dieng. Un des doyens de la musique sénégalaise, l’homme a été manager, promoteur, tenancier de boîtes de nuit.
Nous ont également quittés cette année, le chanteur Mar Seck, auteur de Mory, El Hombre Misterioso, auteur de Mory, El Hombre Misterioso.
Egalement Sokhna Mariama Dramé, veuve de Serigne Saliou Mbacké, Landing Sané, ancien ministre et ancien président de la Bicis, etc.
Paix à leur âme, que la terre leur soit légère.

Auteur: SenewebN

Publié dans Société Tagués avec : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Météo