Accueil / Politique / Farba Senghor attaque encore Oumar Sarr et avertit: « Abdoulaye Wade ne m’exclura jamais du Pds »

Farba Senghor attaque encore Oumar Sarr et avertit: « Abdoulaye Wade ne m’exclura jamais du Pds »

Farba Senghor continue son plaidoyer via la presse pour une recomposition de l’équipe dirigeante du Parti démocratique sénégalais. Pour Farba Senghor, le coordonnateur national du Pds, Oumar Sarr n’est pas la hauteur des enjeux. Et il le dit sans ambages. D’après Farba Senghor, Oumar Sarr ne dispose des capacités pour diriger le parti libéral. « Lorsqu’on vient régulièrement en retard aux réunions de Manko, qu’est-ce qu’on peut gérer ? « , s’interroge le propagandiste en chef du Pds.

« On a voulu me faire taire, me museler. Il y va de l’avenir du Pds, de Karim Wade et de l’œuvre de Me Wade. Je ne laisserai jamais l’œuvre du président Wade disparaitre. Je suis prêt à en subir toutes les conséquences », a dit Farba Senghor dans les colonnes de l’Observateur.

Le partisan inlassable d’Abdoulaye Wade indique qu’il ne laissera rien ni personne détruire cette œuvre que Me Wade a mis du temps pour bâtir. Ne risque-t-il pas l’exclusion avec la récurrence de ses attaques contre le Pds, la réponse de Farba Senghor dénote une assurance à toute épreuve.

« Abdoulaye Wade ne m’exclura jamais du Pds. Et personne d’autre ne peut m’exclure du Parti. Je ne laisserai jamais l’œuvre de Me Wade disparaître. C’est clair. Nous devons tout faire pour transmettre cette œuvre aux générations à venir. Est-ce que ces gens qui rasent les murs du palais vont défendre l’œuvre de Me Wade demain ? Je ne suis pas prêt à disparaître, ni laisser Me Wade disparaître. Le combat est nécessaire quelles que soient les conséquences », assure-t-il.

METRODAKAR

Voir aussi

Abdoul Mbaye : « Pourquoi nous ne cheminons pas avec Sonko »

En conférence de presse pour présenter la coalition « Joyyanti » avec ses alliés, le président de …

Me El Hadj Diouf: « Quand un député n’a pas le droit de critiquer le gouvernement, de défendre les intérêts du peuple, il n’a pas sa place à l’Assemblée »

Me El Hadj Diouf dresse le bilan de la 12e législature finissante. En conférence de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *