5 candidats annoncés par le PM ; 5 candidats retenus par le Conseil constitutionnel: “Juste une coïncidence”, selon Aly Ngouille Ndiaye

Le premier ministre avait indiqué qu’il n’y aurait pas plus de 5 candidats en face de Macky Sall lors de la présidentielle du 24 février. Et le Conseil constitutionnel, lors de sa délibération, a validé 4 candidatures en plus de celle du chef de l’État Macky Sall, candidat sortant.

D’aucuns avaient vu dans cette coïncidence, une instruction donnée par l’Exécutif et suivie par le Conseil constitutionnel. Mais pour le ministre de l’Intérieur, c’est totalement faux et ça reste une pure coïncidence.

“Nous avons tous parcouru le document du Conseil constitutionnel. Rien, dans ce document, n’a été téléguidé. C’est juste une coïncidence que le Premier ministre ait trouvé le nombre de candidatures validées pour le moment. Qu’il soit tombé sur ce chiffre. Une chose est sûre, c’est que le premier ministre ne peut pas participer à une délibération du Conseil constitutionnel, qui a fait ses délibérations en présence de tous les représentants des candidats et le Premier ministre n’y était pas”, a dit Aly Ngouille Ndiaye.

A lire aussi:  Présidentielle 2019 : Abdoulaye Wade, surveillé comme de l'huile sur le feu !

METRODAKAR