Le président de la République Macky Sall ne s’est pas empressé pour révoquer Khalifa Sall. Le chef de l’État a même fait preuve de patience. C’est la conviction d’Abdou Ndéné Sall. Selon le coordonnateur de l’Alliance pour la République à Tivaouane, Khalifa Sall devait être révoqué depuis longtemps.

“Il devait être révoqué depuis longtemps, c’est-à-dire depuis la première condamnation. Macky Sall a été patient dans ce dossier. Ce n’est pas un acharnement, parce que nous sommes élus pour protéger les institutions, y compris la ville de Dakar. On ne peut laisser un maire usant 110 fausses factures diriger la mairie de Dakar. Macky Sall a tardé. Si j’étais lui, j’aurais révoqué Khalifa Sall depuis la sentence du 30 mars 2018”, a dit Abdou Ndéné Sall dans les colonnes de Le Quotidien.

METRODAKAR