Après avoir été présenté, hier, devant le procureur de la République du tribunal de Grande Instance de Dakar, le Président Directeur General (pdg) de l’Iseg, Mamadou Diop a bénéficié d’un retour de parquet. Selon le journal Les Echos dans sa parution du jeudi 12 mars 2020, outre le détournement de mineure et le viol suivi de grossesse retenus tout au début contre Diop Iseg, l’incitation à la débauche et l’abus d’autorité ont aussi été greffés au dossier.

Diop risque aussi de faire tomber le fabricant du certificat de naissance de la fille, dont les références ne sont pas les mêmes que celles de la piéce d’identité nationale de la chanteuse.

sanslimite

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here