Affaire «Huile J’adore» : Aziz Ndiaye vers un non-lieu, la chambre d’accusation ordonne la restitution des scellés

La Chambre d’accusation a ordonné, ce jeudi 31 janvier 2019, la restitution de tous les scellés effectués à la suite de l’arrestation d’Aziz Ndiaye et de son directeur commercial.

Une décision qui, selon Libération, annonce un non-lieu de plus en en plus évident. Dans cette affaire, rappelle Le Quotidien, tout avait commencé le 9 juillet 2018 lorsque la Section de recherches a reçu un renseignement faisant état de la présence d’individus dans un entrepôt sis à la Foire en train de substituer des bouteilles d’huile les unes sur les autres. Les investigations menées ont révélé que l’entrepôt et son contenu sont la propriété du promoteur de lutte.

A lire aussi:  Ministère de la Justice : Me Malick Sall commence mal !

Entendu comme mis en présumé, ce dernier a nié toute implication dans la substitution des bouteilles. Selon lui, il a été mis au courant des agissements de ses employés quand il a été interpellé sur la question par les gendarmes.

emediasn