C’est ce lundi 13 janvier 2020 que devait se tenir, à Paris, le procès de l’ancien patron sénégalais de l’IAAF; Lamine Diack. Mais, le procès de l’ex-patron de l’athlétisme mondial a finalement été renvoyé pour des problèmes de procédure.

D’après ‘France tv sport’, peu après son ouverture, le procès a été renvoyé, notamment parce que le Sénégal a fait parvenir « très récemment » des actes d’enquête qui avaient été demandés par les juges d’instruction en 2016 et auxquels Dakar n’avait jusque-là jamais répondu. Parmi ces éléments, une audition du fils de Lamine Diack, l’ancien puissant conseiller marketing de l’IAAF Papa Massata Diack, réfugié à Dakar depuis le début des investigations, et qui n’a jamais répondu à la justice française.

 

La présidente de la 32e chambre correctionnelle du Tribunal de Paris a émis l’hypothèse que le procès se déroule désormais du 3 au 22 juin prochain.