Fermeture des frontières avec le Sénégal: La Mauritanie dément et précise

​Il n’y a pas de fermeture des frontières entre la Mauritanie et le Sénégal. C’est ce qu’a tenu à préciser une source sécuritaire mauritanienne qui précise qu’aucune nouvelle mesure n’a été introduite au dispositif réglementaire de passage de part et d’autre du fleuve Sénégal.

La Mauritanie n’a pas fermé ses frontières avec le Sénégal, a confié une source sécuritaire mauritanienne à APA Nouakchott. Avant de préciser que «la traversée du fleuve séparant les deux pays sur plus de 700 kilomètres reste régie par une trentaine de points de passage officiels bien définis et connus de tous». Non sans souligner que le passage en dehors de ces points représente un «trafic illégal».

La source qui dément l’information véhiculée récemment par un quotidien privé sénégalais faisant état de la fermeture par Nouakchott de ses frontières avec le Sénégal, rappelle que la limitation du passage aux points fixés de concerts entre Nouakchott et Dakar est dictée par des considérations purement sécuritaires dans un contexte où les menaces terroriste et criminelle s’amplifient jour après jour.

Le journal “les Echos” qui avait véhiculé cette information, avait souligné par ailleurs que des pirogues venant de villages sénégalais à destination de localités mauritaniennes ont été refoulées sous prétexte d’application d’instructions provenant d’autorités « haut placées », sans plus de précisions.

La source mauritanienne a reconnu que des patrouilles mauritaniennes ont saisi, à titre conservatoire, du matériel sénégalais, notamment des pirogues, utilisé à des fins de trafic irrégulier à travers des points non autorisés pour le passage sur le fleuve Sénégal.