Réponse de l’Onu à Donal Trump : Des propos « racistes » dénoncés

Après l’Union Africaine qui n’a pas « accepté » les propos de Donal Trump, c’est au tour de l’Onu de se démarquer. L’instance internationale qualifie les dires de Trump de « racistes ».

Par Malick GAYE

La vague de protestations continue. Après l’Union africaine (Ua), c’est autour de l’Organisation des nations unies (Onu). L’organisation internationale juge les propos de Trump l’Afrique et Haïti de « choquants » et « honteux ». «Si c’est confirmé, il s’agit de commentaires choquants et honteux de la part du président des États-Unis. Désolé, mais il n’y a pas d’autre mot que racistes », a déclaré le porte-parole du Haut-commissariat de l’Onu aux droits de l’homme, Rupert Colville, lors d’un point de presse à Genève d’après le site de Bfmtv. Et Rupert Colville de préciser : «Ce n’est pas seulement une question de vulgarité du langage ». Pour le porte-parole il n’est pas «tolérable de dénigrer de la sorte des nations et des continents entiers en les appelant “pays de merde” et de considérer que leur “population entière, qui n’est pas blanche, n’est pas la bienvenue (aux Usa)».

lequotidien.sn

 

Facebook Comments
PARTAGER

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici