La célébration de l’Aïd El Fitr cette année a été faite dans la division au Sénégal.

Certains religieux n’ont pas manqué de décrié le mode de fonctionnement de la commission d’observation du croissant lunaire.

C’est le cas de l’Imam de la Grande mosquée omarienne. Thierno Seydou Nourou Tall a appelé à revoir le fonctionnement de la commission. Car pour lui, ce n’est pas en procédant comme elle le fait que la cohésion entre les musulmans va se renforcer.

“La commission doit être revue par rapport à son fonctionnement. Leur manière de faire ne participe pas au renforcement de la cohésion des musulmans. Ces gens quand on les appelles, ils ne répondent pas. Une commission qui, dès 21 heures, décide que la lune n’est pas apparue et si vous les appelez une minute après pour dire que le croissant lunaire est apparu, elle refuse de vous prendre ou de prendre ça en compte, il y a un problème. Les autorités doivent revoir ça, avec tous les chefs religieux pour corriger cette situation qui n’honore pas les musulmans du Sénégal”, a dit Thierno Seydou Nourou Tall. Il est l’imam de la grande mosquée omarienne.

La famille omarienne a célébré la Korité, le samedi, 24 mai 2020. Mais la prière n’a pas eu lieu à la Grande mosquée en raison du Covid-19.