Annulation de la loi sur le parrainage : L’opposition dépose son recours au Conseil constitutionnel

L’opposition réunie autour du Front démocratique et social de résistance nationale, a déposé, hier, un recours en annulation de la loi sur le parrainage au Conseil constitutionnel. Ainsi malgré l’adoption de cette disposition, les camarades de Sonko et Cie tablent sur le retrait de cette loi portant révision du Code électoral.

Le bras de fer entre la majorité et l’opposition en ce qui concerne la loi sur le parraine joue toujours les prolongations. En effet le Front démocratique et social de résistance nationale, a déposé, hier une requête en annulation de la loi sur le parrainage au Conseil constitutionnel. Cette loi votée le 19 avril dernier et son arrimage dans le dispositif électoral Sénégalais, par le vote de la loi portant révision du Code électoral n’émeut guère les camarades de Sonko et Cie. En effet ,selon le porte-parole du jour, Ousmane Sonko, les nouvelles dispositions introduites dans le Code électoral sénégalais pour matérialiser la loi sur le parrainage violent la hiérarchie des normes, la Constitution sénégalaise et l’égalité des citoyens devant la loi, et la liberté d’association consacrée aux partis politiques de s’organiser librement. Sur l’aspect technique de cette loi, le Professeur Cheikh Issa Sall relève beaucoup de contradictions dans son élaboration. Notamment, la non distribution des cartes d’électeur et aussi le pourcentage exigé à un député inscrit sur la majoritaire aux élections législatives, entre autres. Pour le leader de Pastef, il est de temps en temps bon de faire travailler cette juridiction (Conseil constitutionnel). « Quitte à s’entendre opposer une énième irrecevabilité tout en gardant une lueur d’espoir », lance-t-il.