Moussa Diamanka a été relaxé de viol, pédophilie et de détournement de mineure. Fatouma Ba a assumé avoir déserté son domicile, pour rester pendant deux semaines avec lui. Moussa Diamanka peut retrouver le sourire. Il a été relaxé purement et simplement des accusations de viol, pédophilie et détournement de mineure qu’il aurait commis sur sa copine Fatouma Ba. Celle-ci l’a tiré d’affaire. Assumant sa responsabilité, elle a expliqué être allée de son propre chef s’installer au domicile de Moussa Diamanka, durant deux semaines. Son attitude a outré sa mère Mariama Diallo qui a eu la honte de sa vie quand sa fille a blanchi son bien aimé.

L’histoire narre un concubinage qui s’est vécu à la Cité Avion de Ouakam. Le 8 décembre dernier, Fatoumata s’est rendu chez son son copain Moussa. Les jeunes amoureux ont passé de bons moments ponctués par des rapports sexuels. Et comme il était déjà tard. Fatoumata a eu peur de retourner chez elle. C’est ainsi qu’elle a demandé a son copain  de dormir avec lui. Finalement, la visite a duré deux semaines.

L’affaire a été jugée hier par le tribunal des flagrants délits de Dakar. L’accusé a réfuté les faits qui lui sont reprochés soutenant que sa copine est venue chez lui de son propre gré et qu’ils ont eu des rapports sexuels consentis.

Cependant, le parquet a requis l’application de la loi tandis que la défense plaidant la relaxe a été suivi par le tribunal.