Placé sous mandat de dépôt, ce jeudi, pour les délits de “pédophilie, détournement de mineure et corruption de mineure”, Mamadou Diop, Pdg du groupe Iseg, bénéficie d’un soutien de taille issu du monde sportif auquel il appartient.

Baba Tandian, ancien président de la Fédération sénégalaise de basket (Fdb), qui parle d'”accident” dans cette affaire, invite la partie plaignante à retirer sa plainte.

“C’est un accident qui est arrivé à Diop et cela peut arriver à n’importe qui. Personne n’est à l’abri de ce genre de mésaventure”, a déclaré Baba Tandian. Qui explique dans la foulée que lui et certains sportifs avaient réussi à convaincre le mis en cause à changer d’avis.

“Diop était prêt, en attendant d’y voir un peu plus clair, à prendre la fille totalement en charge sur le plan médical, financier, jusqu’à son accouchement. Et maintenant, s’il s’avère que l’enfant lui appartient, l’adoption se fera immédiatement. C’est possible que cela soit suivi d’un mariage. Il nous avait donné la garantie pendant qu’il était à la cave où j’ai passé la journée avec lui”, a-t-il révélé à Seneweb, rappelant par ailleurs que la loi islamique interdit fortement le mariage pendant la grossesse.

“Le mariage était d’ailleurs la condition de la famille”, a-t-il insisté. Et d’ajouter : “Diop nous a aussi affirmé que même s’il s’avère que l’enfant n’est pas le sien, il était prêt à l’adopter, toutes charges comprises, jusqu’à sa majorité”.

Le président de Saint-Louis basket club dit avoir passé l’information à Ciré Clédor Ly, avocat de la partie civile, et au procureur.

A ce titre, il supplie la famille de retirer la plainte contre le directeur de l’Iseg. “Je demande personnellement à mademoiselle Baldé de revoir sa copie et de lever cette plainte. Parce que le plus important, ce n’est pas que Diop aille en prison, mais qu’il accepte cet enfant”, a-t-il notamment lancé invitant l’ancienne candidate de “Sen Petit Gallé” à “penser à tous ce que Diop a fait de bien pour eux, parce que le bien doit primer sur le mal”.