Babacar Diagne: “Le Président Macky Sall ne voulait pas que l’on rapatrie Assane Diouf”

C’est une révélation qui surprendra plus d’un. Après les insultes proférées à l’encore du Président et de certains membres de son gouvernement, le Sénégal croyait que le Président s’est mis à pied d’oeuvre pour le rapatrier. Et bien tel n’a pas été le cas selon Babacar Diagne.

Le nouveau directeur du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a fait une grosse révélation sur le plateau de l’émission Face To Face dont il était l’invité et qui sera diffusée dimanche 13 janvier 2019.
Ancien ambassadeur du Sénégal aux Etats-Unis, Babacar Diagne a donné une information qui va avoir du mal à passer à l’oreille de tous ceux qui ont suivi et vécu l’épisode du rapatriement de “L’Insulteur public numéro 1”. “Je vais vous donner un scoop, je ne devais même pas le dire, mais lorsqu’Assane Diouf a été arrêté, le Président Macky Sall ne voulait pas qu’il soit rapatrié à Dakar”, a-t-il déclaré, selon le journal L’Observateur” qui a repris cette partie de l’entretien dans son édition de ce samedi 12 janvier 2019.

A lire aussi:  PHOTO : Décès de l’adjointe au maire Mme Fatou Ndiaye Ndeup !

L’ancien Dg de la Rts pense que quand on est dans un pays comme les Etats-Unis et qu’on a pas de papiers, comme Assane Diouf à l’époque, on doit faire profil bas et ne pas attirer les autorités en diffusant des injures sur les Réseaux sociaux. “Lorsqu’on est dans un pays étranger, on doit faire attention à ce que l’on diffuse sur les réseaux sociaux. Il y a des gens dont le travail est de surveiller ce genre de chose. Quand on se met à faire plusieurs vidéos pour insulter les gens, on attire forcément l’attention. Et s’il se trouve que vous n’avez pas de papiers, on vous expulse du pays”, a dit monsieur Diagne au cours de ladite émission.