Mbaye Ndiaye ne varie pas dans ses positions à propos du 3e mandat de Macky Sall.

“Les dispositions actuelles de la charte fondamentale n’interdisent pas au détenteur du premier mandat de 7 ans de briguer une autre candidature, parce quil vient de commencer un mandat de 5 ans. C’est à partir de ce mandat qu’il faut faire le décompte”, a-t-il déclaré, dans L’Observateur.
Il s’exprimait, hier, à l’Assemblée générale de la coordination de l’Alliance pour la République (Apr) des Parcelles Assainies.
Le ministre d’État d’insister : “Je le dis pour éclairer la lanterne des Sénégalais et des Sénégalaises. Si demain, le Président Macky Sall aurait l’intention de se représenter à une candidature quelconque, il n’y a aucun texte qui l’interdit.”
Le Directeur des structures de l’Apr de laisser entendre : “Il faut que ça soit clair dans la tête de tous les Sénégalais, de l’opinion nationale et internationale”.