Politique

Cheikh Diallo analyse les faiblesses du leader de “Pastef“ : “Sonko est un colosse aux pieds d’argile”

Cheikh Diallo, l’ancien proche collaborateur de KArim Wade, aujourd’hui directeur de l’École d’art oratoire, analyse les faiblesses d’Ousmane Sonko à la Présidentielle de 2019. Le spécialiste des Sciences politiques soutient que le candidat déclaré de “Pastef, les patriotes“ est un colosse aux pieds d’argile.

Pour dire simple, Cheikh Diallo soutient qu’Ousmane Sonko n’est pas une foudre de guerre électorale. Et qu’il dispose de peu de temps d’ici la présidentielle pour avoir la stature nécessaire pour prétendre renverser Macky Sall.

“Sonko est un colosse aux pieds d’argile. Il est sans base politique et sans fief électoral. Pour le moment, ce n’est pas une foudre de guerre électorale. Pourra-t-il le devenir en 100 jours ? Je rappelle qu’en 2017, il était encore une petite frappe électorale, fort de 35.000 voix seulement et d’un poste de député. Avec ce pedigree, il prétend coiffer au poteau, un redoutable animal politique qui a déjà visité 8.000 villages et parcouru plus de 80.000 Km, entre 2010 et 2012. Plus qu’une solution, Sonko devra trouver la solution miracle, en si peu de temps. Mais, sait-on jamais”, a dit Cheikh Diallo dans l’Observateur.

METRODAKAR

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Désactivez s'il vous plaît votre bloqueur de publicité pour consulter cet article

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité