Sport

Classement des clubs de football les plus riches du monde

Le club catalan a généré des revenus records de 840 M€ lors de la saison 2018-2019 selon le cabinet Deloitte. Il devance le Real Madrid et Manchester United. Le PSG gagne une place (5e). L’OL retrouve le Top 20.

Aucun autre club de football n’a généré autant de revenus que le FC Barcelone lors de la saison 2018-2019. Le club catalan a brisé pour la première fois la saison dernière la barre des 800 M€ de rentrées d’argent, entre droits télé, sponsoring et billetterie (840,80 M€). C’est aussi la première fois que le Barça se hisse au sommet du classement des clubs les plus riches établi chaque année par le cabinet londonien Deloitte.

Manchester United menacé

Deloitte explique que la politique d’internalisation du merchandising et des activités liées aux licences menée par le géant de la Liga a permis au club de moins dépendre des droits télé, tout en augmentant de façon spectaculaire ses revenus commerciaux.

Le Real Madrid, qui était devant en 2017-2018, glisse à la deuxième place, à plus de 80 M€ de son rival (757,30 M€), devant Manchester United, troisième (711,50 M€). Les Red Devils restent le club de Premier League le mieux placé, mais Deloitte suggère qu’en cas de nouvelle absence en Ligue des champions ils pourraient se faire doubler l’an prochain par Manchester City (6e) ou Liverpool (7e).

Le PSG double City, l’OL revient après six ans d’absence

Le PSG franchit pour sa part la barre des 600 M€ (636 M€) après avoir dépassé celle des 500 M€ la saison précédente (542 M€). Le club parisien s’installe à la 5e place du classement Deloitte, derrière le Bayern Munich (660 M€), mais devant Manchester City qui occupait cette position en 2017-2018 (611 M€).

L’OL, enfin, réintègre le gotha des clubs les plus riches, pour la première fois depuis six ans, au 17e rang. Classé entre l’AS Rome et West Ham, le club rhodanien a généré en 2018-2019 des revenus de 220,80 M€, grâce en particulier à son parcours en Ligue des champions. Sa nouvelle qualification pour les 8es de finale cette saison (face à la Juventus Turin) devrait maintenir l’OL dans le Top 20, estime Deloitte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Désactivez s'il vous plaît votre bloqueur de publicité pour consulter cet article

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité