Dans un entretien accordé à Le Quotidien, Adji Mergane Kanouté évoque les lenteurs dans la distribution de l’aide alimentaire.

La député soutient que les mesures de restrictions prises par le chef de l’État ne pouvaient avoir d’effets sans mesures d’accompagnement.

“… C’est dans ce sens que le chef de l’Etat a annoncé un Programme de résilience économique et sociale pour soutenir les ménages et les entreprises. C’est ainsi qu’il a été dégagé une enveloppe de 69 milliards de F Cfa pour aider les ménages vulnérables à faire face aux effets du Covid-19”, a indiqué la responsable politique.

Pour Adji Mergane Kanouté, les lenteurs doivent être corrigées au plus vite. Néanmoins, elle admet que le processus de choix des bénéficiaires s’est fait dans la transparence.

“Le gouvernement a donc décidé de distribuer des kits alimentaires aux plus nécessiteux. Cependant, il faut déplorer les lenteurs dans la distribution des vivres en soutien aux ménages. Même si nous avons noté qu’il y a de la transparence et de l’équité dans le choix des bénéficiaires parce que les comités de suivi installés dans les quartiers ont été inclusifs”, a expliqué Adji Mergane Kanouté.