Cyber-criminalité : 4 chefs d’agence arrêtés pour des retraits frauduleux de 1, 7 milliards de FCFA

Le scandale qui alimente les discussions dans les institutions bancaires fait la Une du journal L’AS. M Sène, A N Diop, Z F Koré alias Ange, A A Gningue, M B Diallo, L Camara et A Barry ont été déférés hier, vendredi 1ier mars, devant le Procureur par la Division spéciale de cybersécurité (Dsc) pour association de malfaiteurs, accès illégal dans un système informatique, fraude informatique, complicité et blanchiment de capitaux.

En tout 1,7 Milliard de Fcfa ont été pompés des comptes de diverses banques de la sous-région. Par ailleurs, 4 chefs d’agence, 2 de la Banque Islamique du Sénégal (Bis) et 2 de Uba ont été interpellés pour avoir fermé les yeux sur ces retraits frauduleux, moyennant une commission. Le 22 Février 2019, la Dsc a été saisie par la Bis pour des faits de piratage suivis d’opérations frauduleuses. Les opérations, faites à partir de la Côte-d’Ivoire, concernent BsicCôte-d’Ivoire, Bsic-Togo, Bsic-Bénin, Orabank-Togo, Uba-Sénégal, Banque Islamique du Sénégal, pour un montant de 1,700 Milliard de Fcfa. Dans sa déposition, le représentant de la Bis a révélé que les virements ont été effectués à travers la banque « Versus Bank » sur ordre de « Sandy Negoce » pour un montant de 750 Millions de Fcfa, à la date du 22 Février.Une fois les virements effectués, le titulaire du compte, M Sène, gérant de l’entreprise Egims, a procédé à 4 opérations de retraits de 8 Millions de Fcfa, 10 Millions de Ffca, 40 Millions de Fcfa et 50 Millions de Fcfa dans les agences Bis Almadies et Vdn, lit-on dans l’AS.

IGFM