Le petit Sénégalais n’en aura jamais marre d’alerter sur cette situation. Le phénomène prend des proportions perverses en récurrence et en violence. Les personnes derrières les enlèvements fendants ont commencé à tuer ces derniers.

Il faut qu’ils arrêtent de nous voler nos frères, sœurs, fils et filles. Le pouvoir et l’audace de ces pervers ne cessent d’accroître. Nous n’avons plus le temps d’attendre l’aide du gouvernement. Commençons par prendre des mesures de sécurité pour la survie de nos enfants. Aidons les à prendre conscience du danger qui les guettent.

Quant à ces gens qui ne cessent de nous priver de notre progéniture, qu’ils sachent que les parents ne reculeront devant rien pour protéger leurs enfants. Si jamais ils l’un d’entre eux est pris la main dans le sac, aucune forme de pitié ne lui sera accordée.

SEN PETIT SENEGALAIS

METRODAKR