Décès de Me Mbaye-Jacques Ndiaye : Le poignant témoignage du fils d’Aïda Ndiongue

Mohamed Dramé, le fils d’Aïda Ndiongue, rend hommage à Me Mbaye-Jacques Ndiaye, l’avocat de l’ex-sénatrice libérale, poursuivie par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) pour détournement de fonds et corruption pour un montant de 47 milliards FCFA.

« Je voudrai présenter mes sincères condoléances à la famille de Me Mbaye Jacques Ndiaye. Je suis vraiment triste, j’ai perdu un oncle, un frère, un ami, un homme généreux qui m’a offert mon premier stage dans son cabinet d’avocat. Un soutien lors des moments difficiles, il m’a aussi fait aimer la profession. J’espère qu’un jour là où il est il sera fier de moi. Et, nous ne cesserons jamais de prier pour lui. »

A lire aussi:  Le général Lamine Cissé inhumé à Yoff

Me Mbaye-Jacques Ndiaye est décédé avant-hier mardi, 5 février, à 23 heures, dans une clinique dakaroise des suites d’un malaise. Selon des proches, l’avocat était à son bureau jusqu’à 22 heures. Et c’est là bas qu’il a été pris de malaise avant d’être évacué.

La commission d’instruction de la CREI a rendu, au mois de mars dernier, un arrêt de non-lieu dans l’affaire Aïda Ndiongue.

emediasn