Découvrez la magnifique histoire de Maimouna Lo, la fierté de toute une nation !

Chez les gens bien nés, aucune prouesse n’est une surprise ! Par ces temps où l’image de la femme est traînée dans la boue et fait objet de toutes les discussions, en voilà une qui la rehausse de par ses exploits. Détentrice de la deuxième place au concours international du Saint Coran à Dubaî, Maimouna Lo mérite à nos yeux les plus élogieux « coup de cœur » qui soient.

Après s’être placée 4ème lors du concours du saint coran en Malaisie en Mai 2018, Maimouna Lo récidive et remporte encore une fois une autre distinction. Cette fois-ci, elle se positionne à un rang qui fait la fierté de tout un peuple. Cette femme en devenir, une véritable « sokhna » visiblement imbue de toutes qualités, est le prototype de la dame à présenter aux autres. Son voile cacherait en effet un modèle caractérisé de droiture et de rectitude puisque son être est habité par le saint livre : le coran. La mémorisation parfaite dudit livre fait aujourd’hui que chacun de nous voudrait être apparenté à elle.

Originaire de la ville sainte de Touba, Maimouna Lo nous fera oublier de par son exploit ces autres histoires peu croyables qui nous viennent de ses consœurs. Grâce à elle, les faits divers dans lesquels la gente féminine a joué un rôle décisif et parfois coupable avec la jalousie en toile de fond, devront être jetés aux oubliettes. Avec son jeune âge, cette femme devra inspirer à coup sûr les autres de sa génération généralement sous l’emprise de la fameuse « djinné Maimouna » à cause de l’indécence dont elles font montre. On se souvient tous de ce phénomène qui avait tenu en haleine la société toute entière.

L’accueil qui lui est réservé lors de son retour au pays se justifie à juste titre. D’ailleurs je demeure persuadé qu’elle devait en avoir un de plus majestueux pour cette deuxième place remportée. C’est désolant aussi qu’actuellement, le mal fait plus de buzz que le bien. Sinon comment comprendre que cette belle histoire de Maimouna Lo soit sous-médiatisée et faiblement partagée contrairement à ces audios et vidéos de femmes qui devraient être accompagnées de la mention « interdit aux moins de 18 ans » ? Mais en vérité, tel ne devrait point être le souhait de la jeune dame qui fait son petit bonhomme de chemin.

Tout compte fait sokhna Maimouna Lo fait la fierté de toute une nation. Comme on peut le lire d’ailleurs dans la page facebook de son frère Abdou Khadre Lo, directeur Afrique Access Partnership, qui a du mal à cacher sa fierté : « Félicitations petite sœur. Ce que tu as accompli est juste exceptionnel. Il n’est jamais facile d’être parmi les tous meilleurs au monde. Nous apprécions la performance à sa juste valeur ». Elle a honoré le Sénégal, alors au pays de lui rendre les honneurs. Qu’elle soit rétribuée à la hauteur de ses performances !

Senenews

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait