Ousmane Sonko et Barthélémy Dias ont effectué une descente improvisée en centre-ville dakarois ce mercredi en début d’après-midi.

Cependant, la foule qui s’était amassée autour de ces leaders de l’opposition vient d’être dispersée à coups de grenades lacrymogènes sur l’Avenue Lamine Guèye par les forces de l’ordre. Quelques échanges musclés ont eu lieu entre les policiers et ladite foule. Barthélémy Dias et Ousmane Sonko ont été obligés de faire demi-tour pour calmer les échauffourées. La police est toujours aux aguets.

C’est en prélude à l’ouverture du procès en cassation de Khalifa Ababacar Sall, dans l’affaire de la caisse d’avance de la mairie de Dakar, ce jeudi 20 décembre, que ces leaders de l’opposition ont organisé cette manifestation. Ce, disent-ils, pour sensibiliser les Sénégalais sur la question.

seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here