AIBD : histoire d’un carnage financier

188

Ce 07 décembre, le Chef de l’Etat, Macky Sall, inaugure l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass. L’Observateur, profite, également, de ce jour, pour dit-il, révéler la vérité des chiffres sur l’aéroport de Diass.

«L’aéroport a coûté 775 et non 407 milliards FCfa», estime le canard de Youssou Ndour. Une tâche qui vient salir la note du Régime. Abondant dans le même sens, EnQuête écrit : «initialement prévu pour 227 milliards de francs Cfa, le coût est revenu à 400 milliards».

Mais pourquoi, attendre le jour de l’inauguration pour lâcher de telles vérités ? Qui sait ? En tout cas, sans se décourager, le canard de Médina précise que des banques menacent de quitter le projet.

EnQuête relate que le délai de construction a été multiplié par 04. L’Aéroport de Diass qui selon L’Observateur, devait être livré à l’Etat du Sénégal le 03 septembre 2010 a connu un retard de 26 mois, soit le 03 novembre 2012, avec une sanction environ 1,7 milliard FCfa. Il a fallu que Macky dise stop aux avenants, lit-on dans EnQuête.

AIBD devenu fonctionnel, il faut maintenant noter qu’il est prévu un remboursement de 20 à 30 milliards de franc Cfa tous les 06 mois, à partir de juin 2018 jusqu’en 2032.

PARTAGER

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici