Sénégal – Endettement: La tendance haussière préoccupe le Fmi

3

Déjà embonpoint, la dette publique du Sénégal continue à gonfler. C’est ce qu’a constaté le Fonds monétaire international qui vient de rendre public le rapport de sa 5ème revue de l’instrument de soutien à la politique économique.

«La croissance économique devrait rester solide, au-dessus de 6 %, et l’inflation se situerait à 2% en 2017. Cependant, la dette publique a continué d’augmenter et le service de la dette qui était de 24% des recettes en 2014, pourrait atteindre 30% en 2017», a déclaré l’institution de Bretton Woods.

Elle estime que «l’assainissement budgétaire doit se poursuivre» et nécessitera la mobilisation de recettes intérieures, en particulier la suppression progressive des exonérations à faible incidence socioéconomique, la réduction des projets d’investissement financés sur ressources propres qui n’ont pas été évalués par la banque intégrée de projets, et une stricte limitation des financements nets du trésor aux opérations budgétaires de l’année en cours.

«La mise en œuvre du programme appuyé par l’Ispe demeure globalement satisfaisante. Les objectifs quantitatifs en fin juin 2017 ont été réalisés, hormis l’objectif indicatif aux recettes fiscales du fait d’un niveau de recettes pétrolières inférieur aux prévisions», a indiqué Ali Mansoor, chef de mission du Fmi pour le Sénégal.

PARTAGER

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici