Candidature de Karim Wade: Le Pds s’en prend à Ismaïla Madior Fall

Le Parti démocratique sénégalais n’entend pas céder face aux menaces d’invalidation de la candidature de Karim Wade à la prochaine élection présidentielle. Après la sortie du ministre de la Justice, garde des Sceaux, sur l’impossibilité d’une candidature de Karim Wade à la présidentielle à cause de sa condamnation à plus de 5 ans de prison, le Pds, par la voix de son coordonnateur national Oumar Sarr, a indiqué, via un communiqué que rien ne pourra s’opposer à ce que Karim Wade prenne part à la présidentielle de 2019.

“Notre parti met en garde toute personne ou groupe de personnes qui tenterait d’exclure notre candidat Karim Wade de la prochaine élection”, écrit Oumar Sarr.

S’en prenant au garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, professeur de droit, devenu militant de l’Alliance pour la République, le parti d’Abdoulaye Wade affirme que rien ne s’oppose à la candidature de Karim Wade.

“Nous réaffirmons solennellement que rien, ni dans la Constitution ni dans aucune autre loi, n’interdit à notre candidat de se présenter à la prochaine élection présidentielle et encore moins un jugement dicté par Macky Sall qui viole l’ordre public international. Nous nous opposerons de la façon la plus ferme à ce que Macky Sall obtienne ce qu’il n’a pu obtenir par une CREI, pourtant aux ordres, qui n’a pas osé suivre le procureur spécial qui a requis vainement que notre candidat Karim Wade soit privé de ses droits civiques et politiques”.

METRODAKAR

Laisser une réponse

S'il vous plait, saisissez votre commentaire
S'il vous plait, saisissez votre nom ici