« Entre Sadio Mané et Elhadj Diouf, il n’y a pas d’enjeu ni de concurrence »

Ancien pensionnaire de Liverpool (2002-2005), El Hadji Ousseynou Diouf a vécu avec passion la mémorable victoire des Reds, face au FC Barcelone. Un succès rendu possible par la grande contribution de son compatriote Sadio Mané, qui file vers sa deuxième finale consécutive en Ligue des Champions. Même s’il lui manque encore les trophées collectifs, autant en sélection qu’en club, Sadio Mané a désormais atteint une grande dimension. Celle du gratin du football mondial. C’est, du moins, l’avis du double Ballon d’Or africain El Hadji Diouf, qui estime que Mané a tout pour devenir le plus grand footballeur africain de tous les temps.

Entretien.

En tant qu’ancien joueur de Liverpool, comment as-tu vécu leur incroyable qualification en finale de la Ligue des Champions, en remontant un gap de trois buts d’écart au Fc Barcelone de Lionel Messi ?

Personne au monde n’y croyait sauf les fans de Liverpool, l’entraîneur et les gens qui travaillent au sein du club. J’ai toujours dit que le meilleur championnat au monde, c’est le championnat anglais. Les Anglais, quand ils veulent mettre le rythme, personne ne peut les suivre. Félicitations à l’entraîneur qui a fait des changements gagnants. L’ambiance dans le stade a aussi pesé. Si Liverpool a pu gagner, c’est aussi surtout grâce à l’engagement physique et le mental que les joueurs ont eu. C’est vrai que Messi a fait son match en donnant des ballons de but, mais les Barcelonais n’étaient pas dans leur jour. Ils n’étaient pas trop inspirés. Mais tout ça, c’est parce que Liverpool ne les a pas laissé jouer. Liverpool mérite amplement sa victoire, même si personne n’y croyait. Il y a eu pressing pendant 90 minutes, c’est du jamais vu. Et moi, j’adore les matchs rythmés. C’était un match plaisant. Honnêtement, il faut féliciter toute l’équipe de Liverpool, l’entraîneur et son staff. Gagner requiert est une organisation particulière et tous les gens qui travaillent pour le club étaient prêts à ce rendez-vous. Ils ont réussi à écrire l’une des plus belles pages de l’histoire du football. En tant qu’ancien du club, je suis très content pour eux. Chapeau ! Et surtout félicitations à mon jeune frère, Sadio Mané, qui a fait un match exceptionnel.

Deuxième finale de la prestigieuse Ligue des Champions pour lui, co-meilleur buteur du championnat anglais. L’année dernière, il était dans le top 20 du classement du Ballon d’Or France Football, que lui manque-t-il aujourd’hui pour faire partie de la crème de la crème du football, intégrer le top 5, voire mieux ?

Je ne dirai pas que quelque chose lui manque. Sadio est aujourd’hui reconnu comme un joueur de classe mondiale. Il a tout pour réussir. Il est entré dans l’histoire en se qualifiant pour une deuxième finale d’affilée d’une ligue des champions. Maintenant, ce que je lui souhaite, c’est de la gagner cette fois-ci. Une finale, on ne la joue pas pour la perdre. On joue une finale pour la gagner. Je lui souhaite une très bonne chance. Et je sais que tous les Sénégalais, tous les Africains, tous les amoureux du foot vont prier pour que Liverpool remporte son sixième trophée de Ligue des champions. Face au Barça, il n’y avait ni Mohamed Salah ni Firmino mais Sadio a donné le ton, il a assumé ses responsabilités. S’il ne l’avait pas fait, Liverpool n’allait pas suivre. Encore félicitation à lui par rapport au match qu’il nous a livré et à la saison qu’il est en train de faire. Sadio Mané est aujourd’hui l’un des meilleurs ambassadeurs du Sénégal. Aujourd’hui, quoi qu’on puisse dire, on doit reconnaitre qu’il fait justement partie du gratin du football. Je suis convaincu qu’il n’a rien à envier à ces gens qui sont dans le top 5 du Ballon d’Or mondial. Je le dis haut et fort il n’a rien à envier ni à Messi ni à Cristiano Ronaldo quand on regarde d’où il vient et là où il est arrivé. Avec les performances qu’il réalise, s’il était Sud-américain ou Européen, c’est clair qu’il serait dans le top 5 ! Des joueurs ont été dans le top 5 en ayant fait beaucoup moins que lui.

Le fait d’être le premier Sénégalais à disputer deux finales de la plus prestigieuse compétition de clubs, à être meilleur buteur du championnat anglais, le place un peu plus dans la légende du football sénégalais, même s’il n’a pas encore remporté le Ballon d’Or africain, après trois présences sur le podium, contrairement à ses rivaux Salah et Aubameyang. Malgré cet impair, il est aujourd’hui vu par beaucoup, comme le meilleur footballeur sénégalais de tous les temps. Personnellement, vous le placeriez à quel niveau de l’échelle ?

Qu’il soit le meilleur footballeur africain de tous les temps, c’est tout ce que je lui souhaite. Moi j’ai écrit mon histoire. C’est à lui maintenant d’écrire la sienne. Je lui souhaite vivement d’entrer dans le cœur des Sénégalais et d’y rester comme moi j’y suis entré et y resterai à jamais. Je suis très fier de lui. Fier de ce qu’il fait. J’espère qu’il aura le Ballon d’Or qui lui manque. Je prie pour qu’il fasse beaucoup mieux que moi et qu’il fasse même mieux que Samuel Eto’o et Yaya Touré qui ont remporté le Ballon d’Or africain à 5 reprises. Je souhaite à Sadio de remporter les 5 prochains Ballon d’Or pour qu’il devienne le meilleur footballeur africain de tous les temps. Il a tout pour l’être.

Vous savez bien qu’entre Sadio Mané et Elhadj Diouf, il n’y a pas d’enjeu ni de concurrence. Il faut qu’on arrête ce débat inutile au Sénégal. Les jeux de comparaisons… Moi, on m’a comparé avec les joueurs de mon époque et je n’ai pas eu à rougir devant eux. Lui aussi, on le comparera aux joueurs de son époque et il n’aura pas à rougir. Comme je l’ai dit, il n’a rien à envier à personne. Il lui faut juste croire encore plus à lui et continuer sur cette voie pour nous rapporter un trophée avec l’équipe nationale du Sénégal. C’est tout ce que je lui souhaite, à lui et à ses coéquipiers de la sélection. Sadio est Sénégalais et notre vœu, c’est de le voir porter le drapeau du Sénégal très haut. Il faudrait, que nous Sénégalais, nous nous tenions la main dans la main pour l’aider à devenir le meilleur footballeur africain de tous les temps, à nous rapporter ces trophées que nous attendons, la Ligue des Champions et la Coupe d’Afrique. C’est aussi valable pour tous les autres joueurs, même ceux qui sont en difficulté en club comme Diao Baldé Keita, méritent tout notre soutien.

EMEDIA