LE PETIT SÉNÉGALAIS

Fonds communs et accès à la fonction publique!

Les fonds communs sont constitués par les amendes, pénalités, confiscations et transactions établies en matière d’impôts directs, taxes indirectes, d’enregistrement et de douane. Ils profitent principalement aux agents des impôts et domaines, de la douane et du trésor à des conditions définies par le décret 2007-29 du 15 janvier 2007.
Votre petit Sénégalais vous en parle parce qu’il a remarqué que la réglementation de la répartition de ces fonds communs, est entourée par le plus grand des mystères. Dernièrement, le député Ousmane Sonko l’a souligné lors de de l’une de ses interventions à l’Assemblée nationale. L’administration de ces fonds, de par l’omerta qui l’enveloppe, peut laisser présumer d’une certaine opacité quid de sa régularité.
Le deuxième point nous intéressant aujourd’hui est l’accès à la fonction publique, le bénéfice de ce privilège est en principe rattaché à l’imperativité du concours dans le but d’avoir du personnel qualifié mais aussi et surtout méritant dans les enceintes de la fonction publique. Avec les pratiques gouvernementales qui fusent, le prestige de l’entrée à la fonction publique semble être compromis. En effet, beaucoup d’individus arrivent aujourd’hui, sur la base de relations plus ou moins étroites avec les agents du gouvernement, à intégrer la fonction publique sans pour autant passer par l’ultime moyen d’attester et de leur compétence et de leur mérite: le concours.
# Votre petit Sénégalais

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Désactivez s'il vous plaît votre bloqueur de publicité pour consulter cet article

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité