À quelques heures du match contre la Guinée-Équatoriale, l’ancien international sénégalais évoque la grande désillusion vécue à Bata en 2012 avec l’équipe nationale, en 2012, lors de la Coupe d’Afrique des Nations.

L’actuel président de la Linguère de Saint-Louis avoue que la désillusion de Bata a été très difficile à vivre pour lui. Mais il indique cependant que ce sont des choses qui arrivent en football.

“Beaucoup de souvenirs douloureux. Il y a cette CAN ratée. Vous savez, dans la vie d’un entraineur, on peut vivre parfois des situations difficiles. Même les plus grands entraîneurs, à l’image de Guardiola, Mourinho, Ancelotti…, ont vécu des moments difficiles. Ce sont des problèmes de réussite qui arrivent dans la vie d’un homme et, vous le savez, l’entraîneur est d’abord un homme. Mais devant chaque situation, il va falloir se relever pour réussir. Moi, la mienne est arrivée à Bata à la CAN 2012, ce sont des choses qu’on ne programme pas”, a dit Amara Traoré.

METRODAKAR