Fraude supposée à la DAF : le ministère de l’intérieur accuse Ousmane Sonko

Décidément, les tenants du pouvoir tiennent le leader de PASTEF pour responsable de tout ce qui ne tourne pas rond au Sénégal en ce moment.

Et la vidéo qui a circulé hier sur les réseaux sociaux montrant ce qui serait une vaste opération de fraude à la Direction de l’Automatisation du Fichier (DAF), est imputée à Ousmane SONKO et ses partisans. En effet, contactée par L’As quotidien, la chargée de la communication du ministère de l’Intérieur dément et accuse. 

D’après elle, les gens montrés dans la vidéo sont des Sénégalais venus faire des rectifications d’erreurs matérielles sur leurs pièces d’identité ou pour se faire un duplicata de leurs cartes d’identité égarée. «Il s’est même rétracté lorsqu’on l’a entendu. Il filmait dans une institution et voulait l’utiliser à des fins politiciennes parce qu’il est un militant de SONKO», souligne-t-elle, parlant de celui qui a filmé la vidéo.

Seulement, la chargée de la communication du ministère de l’Intérieur ne dit pas c’est comment ces Sénégalais « venus faire des rectifications d’erreurs matérielles sur leurs pièces d’identité ou pour se faire un duplicata de leurs cartes d’identité égarée », se sont tous retrouvés le même jour, au moment.

WALF