Grosse interpellation de Zator Mbaye à Pape Alé

“Mon cher Pape
Tu es un grand chroniqueur de cette noble corporation des journalistes. J’étais circonspect et ahuri de t’entendre me juger en insultant les 12e et 13e législatures. Tu n’as ni ce droit ni cette faculté de t’ériger en grand Maître connaisseur de tout. J’étais entrain de chercher ou acheter de la déontologie et de l’éthique pour essayer de l’asperger dans certains coins et recoins.

Qu’est-ce qui donne allègrement le droit à quelqu’un au nom d’une chronique de toujours insulter vertement notre Président de la République ???

Au nom de quoi devrions nous toujours avaler silencieusement ces inepties ???

Pape, es-tu devenu Procureur de la Rue Publique pour te permettre de descendre en flammes d’honnêtes citoyens très bonne moralité ???

Je souhaiterais, mon cher ami, qui a eu l’amabilité de m’inviter à plusieurs reprises sur ton plateau, peut-être pour étaler ma nullité au grand jour comme tu le prétends, te rappeler que la vie d’une nation est dynamique.

Des avancées ne sont toujours pas que politiques mais économiques sociales culturelles.
Macky, le Président Macky a beaucoup fait en si peu.
Si on restait même un peu dans les avancées notoires dans le domaine politique : l’Acte 3 de la décentralisation consacrant la communalisation intégrale, le référendum pour éviter les tripatouillages constitutionnels, le parrainage pour épurer les déchets, le dialogue politique et national et j’en passe.

Au plan économique tu n’as jamais, de mémoire de journaliste, vu autant de programmes sociaux au Sénégal.

L’Assemblée nationale depuis 2012 regorge de personnalités qui ne sauraient être nulles parce que mues par les intérêts de la nation sénégalaise. Rien ne t’autorise Pape à insulter ces Honorables Députés qui jouent leur partition de fort belle manière.

Je comprendrais bien si un jour dans tes chroniques tu relevais les errements et autres dérives gravissimes de ton mentor politique qui vient de bouffer du policier comme l’a indiqué un de tes confrères.

Harro au terrorisme journalistique .
TROP C EST TROP !!!” a écrit Zator Mbaye, ministre conseiller et ancien député, sur son compte Facebook