Économie

Hausse des salaires dans le privé : La Sonatel dit niet à l’État

La Sonatel n’appliquera pas la hausse annoncée par l’État des salaires des travailleurs du secteur privé.

Selon Libération qui donne la nouvelle dans sa parution de ce mercredi, son Directeur général, Sékou Dramé, a “déchiré” le nouveau barème des salaires qui devait entrer en vigueur depuis le 1er janvier dernier. Ce, en violation totale des textes.

La mauvaise nouvelle a été rapportée, hier, aux délégués syndicaux lors de la tenue de leur assemblée générale. Pour rappel,  les syndicats et le patronat sont parvenus à un accord pour l’augmentation des salaires dans le privé. À partir du 1er janvier 2020, il était prévu une hausse de 5% pour les cadres et agents de maitrise à 8% pour les personnels de 1ère, 2ème, et 3ème catégorie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Désactivez s'il vous plaît votre bloqueur de publicité pour consulter cet article

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité