“Idy et moi n’avons plus rien à nous dire”, Rewmi perd un soutien de taille

Le silence de Idrissa Seck depuis le lendemain de l’élection présidentielle de 2019 s’accompagne de lourde conséquence pour le patron de Rewmi. En fait, si certains considèrent se mutisme telle une stratégie et le concèdent a leur mentor, d’autres beaucoup plus actifs annoncent le divorce. C’est le cas du leader du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo.

“Idy et moi n’avons plus rien à nous dire. Nous ne nous sommes pas vus depuis le jour où je l’ai accompagné à Touba, au lendemain de la présidentielle. C’est juste des circonstances politiques qui nous ont unis mais nous avons beaucoup de divergences” a indiqué le député sur le plateau de Face to face sur la Tfm.

Articles Similaires

Après le Dr Babacar Diop, c’est au tour de MLD d’indiquer ce qui risque d’etre la fin de compagnonnage avec Idy.