​Brésil : Un Sénégalais perd la vie dans un chantier dans des conditions insoutenables

Cette fois-ci, il s’agit pas d’un assassinat mais d’un accident de travail. On se souvient que des Sénégalais sont souvent tués au Brésil.

Un jeune sénégalais établi au Brésil a perdu la vie dans des circonstances atroces. Cheikh Cissé, âgé de 22 ans, a été tué dans un accident de travail. Le drame a eu lieu dans le Nord de Rio Grande do Sul, sur le chantier d’un pavillon en construction.

Selon « Les Echos », la victime et d’autres Sénégalais effectuaient la mesure de niveau dans un fossé de plus de quatre mètres de profondeur près d’un mur quand une grande quantité de sable s’est effondrée sur eux. Mais, Cissé sera le seul à se retrouver sous la terre.

Et, malheureusement, il était déjà mort quand il a été extirpé du fond du trou.

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait