Procès Patrick Ho : le grand déballage sur Gadio

Patrick Ho a contre-attaqué. À la suite du témoignage à charge de Cheikh Tidiane Gadio, dans le cadre de son procès pour corruption qui se déroule en ce moment au tribunal de Manhattan, l’homme d’affaires chinois a déballé contre ce dernier.

Selon Libération, qui a rendu compte de l’audience, Ho assure que l’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères tente de se donner le beau rôle en affirmant qu’il ignorait que des paquets-cadeaux remis au Président tchadien, Idriss Déby, contenait 2 millions de dollars en espèces. Le journal ajoute qu’il a déclaré que non seulement Gadio était au courant, mais qu’il réclamait 100 mille dollars, pour le Forum de Dakar, dont la première édition se tenait à ce moment-là.

L’homme d’affaires chinois a enfoncé le clou en affirmant, selon la même source, que, “de la même façon”, Gadio a pris de l’argent de Total, de Hertz et d’une société de téléphonie zimbabwéenne. Et qu’il avait menacé d’aller au Tchad détruire la réputation de Ho et Cie, s’il ne rentrait pas dans ses fonds. Cette menace serait contenu dans un message envoyé à son fils, babacar Gadio, qui se trouvait à l’époque à Dubaï.

Libération rapporte que lorsque l’avocat de Ho l’a interrogé sur ce message, Gadio a répondu qu’il s’agissait d’une façon d’exprimer sa frustration.

Ce n’est pas tout. Selon Libé, au cours de son interrogatoire, Gadio aurait reconnu avoir touché 20 mille dollars d’un homme d’affaires dont le nom n’a pas été révélé.

Le procès Ho se déroule depuis mardi dernier à Manhattan. L’homme d’affaires chinois est accusé d’avoir versé des pots de vin de 2 millions de dollars au Président du Tchad pour obtenir des contrats pétroliers dans son pays. Gadio était accusé d’avoir servi d’intermédiaire et d’avoir touché 400 mille dollars en contrepartie.

L’ancien chef de la diplomatie a nié les faits. Arrêté et emprisonné pendant quelques jours à New York, au début de l’affaire, au mois de novembre 2017, il a été assigné à résidence avant que la justice américaine n’abandonne les poursuites contre lui en échange d’un témoignage à charge contre Patrick Ho.

seneweb

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait