Ismaïla Madior Fall: “Le Sénégal a franchement dépassé le stade où on va confier l’organisation des élections à une personne supposée neutre”

Ismaïla Madior Fall ne croit pas en l’existence de personnalité neutre au Sénégal pour organiser les élections présidentielles. Le ministre de la Justice garde des Sceaux, il y a des gens engagés en politique et d’autres qui ne le sont pas. Mais on ne peut pas parler de neutralité.

Pour Ismaïla Madior Fall, le Sénégal a dépassé le stade où l’organisation des élections est confiée à des personnalités supposées neutres.

“Il n’y a pas de personne neutre au Sénégal. On est engagé ou pas en politique, mais personne n’est neutre. Le choix d’une personne non affiliée à un parti politique répondait à des circonstances particulières, à un stade d’évolution du système électoral. Après plusieurs élections aux résultats acceptés, des alternances (2000 et 2012, Ndlr), le Sénégal a franchement dépassé l où on va confier l’organisation des élections à une personne supposée neutre. L’élection est suffisamment «routinisée» pour être confiée à celui en qui le Président a confiance”, soutient Ismaïla Madior Fall.

METRODAKAR