Jean-Michel Aulas répond à Habib Bèye

Jean-Michel Aulas a simplement apporté des éclairages sur son message à l’endroit de Florent Balmont. Le président de l’OL fait savoir que ses propos sur la morphologie du milieu de terrain de Dijon FCO avaient bien un sens ironique et non injurieux ou « irrespectueux », comme l’avait fait croire Habib Beye.

« Habib, ne jugez pas au premier degré, l’ironie faisait suite à une attaque inélégante de Florent que j’aime bien aussi », a balancé le président des Lyonnais, Jean-Michel Aulas sur son compte Twitter.

« Balmont est remonté par tout ce qui le dépasse par la taille. C’est normal… », avait glissé Jean-Michel, en réplique à l’ancien Lillois qui s’était plaint de l’arbitrage du match OL – DFCO (4-2).

Des propos que Habib Beye n’avait pas du tout appréciés. « La communication de Jean-Michel Aulas, elle est parfois lamentable. Ce qu’il dit sur Balmont, c’est lamentable. Lorsqu’il dit qu’il n’arrive pas à voir ce qu’il se passe au-dessus de sa tête… pour moi, c’est un manque de respect », avait dénoncé le consultant de Canal +.