Jean Paul Dias sur l’affaire Guy Marius Sagna : « L’Eglise n’a pas le droit de se taire, elle doit se bouger »

Son fils attaqué de toute part depuis qu’il s’est prononcé sur la nécessité de l’implication de l’Eglise catholique dans la lutte pour la libération de Guy Marius Sagna, Jean Paul Dias s’est prononcé sur le sujet dans un entretien avec Walf Quotidien. Il pense que beaucoup de personnes qui portent des jugements sur ces déclarations, n’ont pas écouté les propos en question.

« Il n’a jamais dit que Guy Marius Sagna est en prison parce qu’il est catholique. Ce n’est pas vrai.  Barthélémy Dias a demandé à la hiérarchie qui constitue le top management de l’Eglise de s’impliquer pour solliciter la libération de Guy Marius Sagna », justifie Dias-père.

Selon toujours le secrétaire général du Bloc des centristes Gaïndé (BCG), l’Eglise n’a pas le droit de croiser les bras dans la lutte pour la libération de l’activiste Guy Marius Sagna.

« Il n’a pas dit qu’il fallait que ces gens (l’Eglise ; ndlr) atteignent leur objectif en ce sens qu’ils peuvent également ne pas obtenir cette libération, mais au moins qu’ils essayent. Et c’est ainsi qu’il a indiqué qu’au Sénégal, il est de tradition, pour les autres communautés religieuses, que dès qu’un disciple a un problème, le top management de cette confrérie s’engage pour obtenir la libération de ce dernier.  C’est social, normal. N’importe qui peut s’engager pour obtenir la libération d’un voisin ou d’un ami a fortiori un coreligionnaire. C’est normal. L’Eglise n’a pas le droit de se taire. Elle doit se bouger ».

avec Seneweb