Keur-Gui/Cheikh Yérim Seck : “Saï-Saï, dans le rap, ce n’est rien de grave”

Cheikh Yérim Seck juge que le clip de Keur-Gui “Saï-Saï au cœur“ n’a rien de grave si on l’analyse dans le cadre du mouvement Hip-Hop. Le langage du rap, c’est l’expression d’une frustration et aux États-Unis, les rappeurs, même si on n’a pas la même culture, disent des choses plus graves.

“Saï-Saï, dans le rap, ce n’est rien de grave. D’autres groupes de rap disent des termes plus graves que ce que le groupe Keur-Gui a dit dans son clip”, a dit Cheikh Yérim Seck, invité de “Yoon-Wi“.

Pour le journaliste, il n’est pas envisageable d’interdire au groupe de rap de s’exprimer. “Maintenant dans la façon de dire, ils peuvent améliorer. Parce que même si on ne peut pas leur interdire de dire leur pensée, il faudra qu’ils pensent à l’avenir à la façon de la dire.”

A lire aussi:  Petersen : Un autre incendie évité de justesse (Vidéos)

METRODAKAR