Keur-Gui/Cheikh Yérim Seck : « Saï-Saï, dans le rap, ce n’est rien de grave »

Cheikh Yérim Seck juge que le clip de Keur-Gui “Saï-Saï au cœur“ n’a rien de grave si on l’analyse dans le cadre du mouvement Hip-Hop. Le langage du rap, c’est l’expression d’une frustration et aux États-Unis, les rappeurs, même si on n’a pas la même culture, disent des choses plus graves.

« Saï-Saï, dans le rap, ce n’est rien de grave. D’autres groupes de rap disent des termes plus graves que ce que le groupe Keur-Gui a dit dans son clip », a dit Cheikh Yérim Seck, invité de “Yoon-Wi“.

Pour le journaliste, il n’est pas envisageable d’interdire au groupe de rap de s’exprimer. « Maintenant dans la façon de dire, ils peuvent améliorer. Parce que même si on ne peut pas leur interdire de dire leur pensée, il faudra qu’ils pensent à l’avenir à la façon de la dire. »

METRODAKAR

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait