Aliou Sall a démenti l’information diffusée dans la presse et indiquant qu’il aurait boudé la cérémonie officielle de l’Association internationale des maires francophones (Aimf) à Lille à cause de la désignation de Khalifa Sall comme membre d’honneur. Pour le maire de Guédiawaye et membre de l’Apr qualifie de faux de telles allégations.

“J’ai appris avec surprise que la presse du jour et surtout une certaine revue de presse, a annoncé que j’avais boudé la cérémonie d’ouverture du congrès de l’Association internationale des maires francophones (Aimf), tenu hier lundi à Lille, pour marquer mon opposition à la désignation de Khalifa Sall comme membre d’honneur du bureau de l’Aimf. J’affirme ici avec la plus grande fermeté que cela est totalement faux. Je n’ai pas assisté à cette cérémonie et je n’ai pas pris part à ce congrès”, a écrit Aliou Sall dans un communiqué.

Aliou Sall précise par ailleurs avoir été consulté pour la désignation de Soham El Wardini en tant que vice-présidente et Abdoulaye Baldé comme membre du bureau de l’Aimf. Cependant, Aliou Sall souligne dans son communiqué que son avis n’a pas été sollicité dans la désignation de Khalifa Sall en tant que membre d’honneur. Mais il se réjouit de la désignation de Khalifa Sall.

“Par ailleurs, je précise que dans le cadre des préparatifs de ce congrès, j’ai été consulté en tant que président de l’Ams et ai marqué mon accord pour la désignation de Madame Soham El Wardini, maire de Dakar, et Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor, comme membre du bureau de l’Aimf. Je n’ai pas été consulté pour la désignation de Monsieur Khalifa Sall comme membre d’honneur et n’ai pas donc donné mon avis à ce sujet. Je me réjouis cependant très fortement de cette décision, qui entre en droite ligne de la tradition bien ancrée dans des associations similaires et consistant à désigner les anciens Présidents et les anciens secrétaires généraux comme membres d’honneur”.

METRODAKAR