La question du croissant lunaire et le travail de la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire (Conacoc) ont été passés au crible encore cette année.

Des voix se élevées pour appeler à une réforme de la Commission. Dans sa déclaration, dimanche, après la prière de l’Aïd El Fitr, Seydina Mandione Thiaw Laye a appelé à une réforme de la commission. Selon le fils du Khalife des Layènes, “l’heure d’une alternance générationnelle” à la Commission est arrivée.

“Une réforme de la Commission nationale d’observation du croissant lunaire est devenue une nécessité absolue. Il est temps qu’on renouvelle les instances de cette commission et que toutes les familles religieuses y soient représentées. Que tous les Khalifes soient impliqués pour avoir une entité inclusive qui va corriger tous les impairs et gérer cette question du croissant lunaire sérieusement”, a indiqué Seydina Mandione Thiaw Laye.

Il déplore la célébration des fêtes religieuses musulmanes dans la division. “Cela doit cesser, car c’est l’union qui fait la force”, clame-t-il.