La condamnation de Khalifa Sall, une surprise ?

Le procès du maire Khalifa Sall s’est soldé par sa condamnation à une peine de de 5 ans de prison et de 5 millions de francs cfa d’amende.
Cette histoire a suscité beaucoup de débat depuis son début. L’Etat ne s’est pas ménagé pour garder le sieur Sall au frais. Il y est finalement arrivé mais avec une armada d’irrégularités sur le plan juridique qui ferait douter n’importe quel averti de la séparation des pouvoirs et de l’égalité de tous les citoyens devant la loi. Une situation dénoncée par beaucoup de spécialistes de la loi d’ailleurs. Ce qui n’a tout de même pas retenu les ardeurs de l’exécutif dans son désir de faire appliquer SA LOI, que dis-je la loi.

Une autre facette de cette bataille juridique mérite également d’attirer notre attention. Il est reconnu coupable selon le verdict. Soit, il l’est et qu’il est condamné à raison, soit, il ne l’est pas et qu’il s’est vraiment rendu coupable des faits dont on l’accuse. Garder sa part de rationalité face à une telle situation s’impose au Sénégalais. Juger toujours le fait avec réserve et recul nous permettra de ne plus nous faire avoir dans cette mare d’illusions qui nous sert de pays.

SEN PETIT SENEGALAIS
METRODAKAR

RÉPONDRE

Mettre en ligne votre commentaire
Entrer votre nom s'il vous plait