La réplique des femmes de Benno “que Wade fasse monter Sindièly en première ligne”

La sortie de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, appelant au boycott de la présidentielle et au sabotage du scrutin le 24 février prochain, a mis, relate Le Soleil, les femmes de la coalition Benno Bokk Yaakaar dans tous leurs états.

Réunies hier à Dieuppeul, pour les besoins d’un point de presse, Marième Badiane et Cie ont condamné, avec la dernière énergie, ses propos. Non sans lui demander de faire monter en première ligne sa fille Sindièly pour le vandalisme qu’il préconise.