La Division des investigations criminelles (DIC) avait interpellé deux personnes qui s’activaient dans la confection de fausses autorisations de laissez-passer.

Elles étaient destinées à permettre à des gens qui n’en avaient pas le droit d circuler librement en période de couvre feu et d’état d’urgence.

L’enquête menée avait permis de déférer les deux suspects. Par la suite, il a été établi que ces derniers étaient uniquement des rabatteurs. C’est pourquoi, l’enquête s’est poursuivie et a permis de mettre la main sur d’autres complices.

Les hommes du commissaire Aliou Bâ a par ailleurs arrêté le chef de la bande de malfaiteurs. C’est vendredi en début de soirée que les interpellations ont eu lieu.

Des sources indiquent au quotidien Enquête le chef de la bande mafieuse est un jeune informaticien du nom de P.A.Sall. Il effectuait la confection des laissez-passer moyennant le versement de montant allant de 10.000 à 25.000 FCFA.