L’autopsie du corps d’Emiliano Sala révèle les causes de sa mort

L’ancien attaquant du FC Nantes n’est pas mort noyé, selon le rapport d’autopsie de son corps, retrouvé dans la Manche. Un rapport provisoire qui doit apporter des réponses sur les causes de l’accident, est attendu dans une quinzaine de jours.

L’ancien footballeur du FC Nantes Emiliano Sala, qui devait rejoindre son nouveau club Cardiff, n’est pas mort noyé.

Selon le journal anglais TheGuardian le 11 février, le rapport d’autopsie du corps a montré que le sportif était décédé de blessures à la tête et au torse. En d’autres termes, le crash de l’avion serait la cause du décès.

Le quotidien rapporte en outre que le corps a pu être identifié par ses empreintes digitales. Un rapport provisoire sur les causes de l’accident doit être publié d’ici environ deux semaines. Quant au rapport définitif, il devrait être rendu public dans plusieurs mois.

A lire aussi:  L’Allemagne a besoin de 260 000 travailleurs immigrés chaque année

Emiliano Sala, 28 ans, et David Ibbotson, son pilote de 59 ans, voyageaient à bord d’un monomoteur Piper Malibu qui a disparu des radars le soir du 21 janvier au-dessus de la Manche, à une vingtaine de kilomètres au nord de l’île anglo-normande de Guernesey.