Le BRT, projet du siècle (Par Mamadou Sy Tounkara)

Les Bus Rapid Transit (BRT) sont un projet de très grande envergure qui peut révolutionner le transport en commun à Dakar et sa banlieue. Sur 18,3 km, 23 stations et trois pôles d’échange, 144 bus vont relier Guédiawaye au centre-ville en 45 mn en traversant quatorze communes et transportant 300.000 personnes par jour. Une infrastructure fort à point pour la mobilité des 3,5 millions d’habitants de Dakar qui en comptera sept millions en 2050.

Le coût initial du projet est de 296 milliards FCFA et le temps des travaux est estimé à 30 mois.

L’une des grandes faiblesses de nos projets publics est qu’ils dépassent les temps et coûts initiaux. Or, en gestion de projet, le dépassement des délais prévus entraine ipso facto des surcoûts, voire une explosion du budget prévu.

Hormis son utilité pratique, le BRT serait le projet du siècle au Sénégal s’il respecte quatre critères :

1 – sa livraison à date échue, dans 30 mois en mai 2022, par la China Road and Bridge Corporation ;

2 – le non dépassement de l’enveloppe allouée de 296 milliards FCFA ;

3 – une excellente empreinte carbone, c’est-à-dire une pollution réduite à sa plus simple expression ;

4 – un transfert de technologies nous donnant la maîtrise de toute la chaîne de production du BRT pour l’entretien, la maintenance et nous permettant de le fabriquer et de l’exporter plus tard.

Nous avons tout ce qu’il faut pour cela et nous pouvons relever ce défi de « BRT, projet du siècle ».

Mamadou Sy Tounkara
Conseiller spécial du président de la République du Sénégal