Le frère de Macky reconnaît ‘sa faute’ et donne des précisions

Arrêté mardi par la gendarmerie des Maristes, suite à une plainte pour destruction des biens d’autrui, le frère du Président Macky Sall a avoué “son crime” avant d’apporter des précisions.
Il dit avoir bien dégonflé les pneus du véhicule de son voisin, mais que c’était pour une bonne raison. ” Je l’ai trouvé garé devant chez moi, devant mon garage, j’ai dégonflé les pneus du véhicule pour lui apprendre qu’on ne gare pas n’importe comment”, a-t-il déclaré dans les colonnes de L’As.

Pour ce qui est de son refus de déférer à la convocation de la gendarmerie. Hady Sall déclare qu’il n’en est rien. “C’est moi qui suis parti de mon propre chef déférer à la convocation des gendarmes. Mais c’est fini tout est rentré dans l’ordre”, affirme-t-il.