“Le phénomène Ousmane Sonko, un feu de paille”

Ousmane Sonko est très loin d’avoir fait une “percée“. Selon Moise Sarr, le chef du service de gestion des étudiants sénégalais à l’étranger (SGEE), Ousmane Sonko suscite certes une certaine curiosité mais ça s’arrête là.

“Le terme “percée“ est trop fort, pour apprécier cette situation que je qualifierais plutôt de feu de paille. Certes, il suscite une certaine curiosité chez les jeunes, mais dont la manifestation est plus virtuelle que palpable sur le terrain. J’en prends pour preuve, ses résultats aux dernières législatives en France. Par ailleurs, son discours est devenu subitement inaudible, face à son silence qui intrigue et interpelle plus d’un, ces dernières semaines”, soutient Moise Sarr dans un entretien avec l’Observateur.

METRODAKAR