Le Président du Brésil poignardé, Gilets jaunes en France…Rétro international 2018

Et c’est fini pour 2018 qui laisse place à une nouvelle année. Senego vous propose un coup d’œil dans le rétroviseur. Il s’agit des événements qui ont scandalisé le monde notamment la mort du journaliste Khasoggi, le nombre incroyable de morts et d’arrestations lors des manifestations des gilets jaunes en France, le candidat Brésilien qui a été poignardé en plein meeting avant d’être élu président de la République. S’ y ajoute la déception du président américain, mais également le Tweet de sa fille sur l’immigration qui a indigné les internautes.

Immigration: La déception de Trump

Les relations entre les pays de l’Amérique du Nord et les Etats-Unis sont toujours plus que jamais compliquées. Hormis les tensions économiques. Il s’agit de la construction d’un «mur» sur la frontière avec le Mexique, l’une des promesses de campagne la plus spectaculaire.

Mais Trump incapable de faire fléchir ses interlocuteurs s’est heurté au refus du Congrès de financer le mur (5 milliards de dollars (4,4 milliards d’euros) .

Brésil: Un candidat agressé en plein meeting avant d’être élu président

Avant d’être élu président de la République de Brésil, le dimanche 28 octobre, Jair Bolsonaro, leader de l’extrême-droite brésilienne, a été poignardé le 6 septembre, en plein meeting par un homme de 40 ans.

Il  déclare au Tribunal supérieur électoral avoir agi « pour accomplir une mission de Dieu ». Le député à « trois perforations graves à l’intestin » ayant provoqué une hémorragie interne ont précisé les médecins. Après le rejet de la candidature de l’ancien président Lula, Jair Bolsonaro était devenu le favori des sondages.

France: Image de Macron détériorée

Crise Sociale en France un mois d’octobre, un vaste mouvement social démarre dans les régions françaises notamment à Paris. Parti d’initiatives spontanées, le mouvement fédère des citoyens Français qui cristallisent un mécontentement massif sur le pouvoir d’achat.

Pendant les rassemblements, des violences ont provoqué d’importants dégâts matériels, des morts, des centaines de blessés et des milliers d’arrestations. Hostile à tout mouvement, le président Macron a vu sa popularité faiblir et sa crédibilité à l’international se détériorer.

Un meurtre dégueulasse 

Torturé pendant 7 minutes avant d’être décapité démembré. Le monde entier était indigné par ce meurtre dégueulasse de Jamal Kashoggi,  journaliste et opposant saoudien tué le 2 octobre au consulat saoudien à Istanbul.

A lire aussi:  Attentat en Nouvelle-Zélande : Le geste salutaire de Erdogan envers les victimes

Ces révélations accablant le royaume Saoudien ont provoqué un tolet international. De nombreuses voix, à l’instar de la France, la Grande-Bretagne et les Etats Unis ont dénoncé ce scénario macabre «l’une des pires de l’Histoire », a qualifié le proche allié de Riyad, Donald Trump.

Le feu ravage la Californie

59 morts en Californie plus particulièrement dans le « Golden State », a annoncé le shérif du comté de Butte, Kory Honea. C’est le bilan terrible du feu qui s’est déclenché près de Thousand Oaks, avant de se propager jusqu’à la station balnéaire de Malibu, à l’ouest de Los Angeles.

Les flammes ont ravagé près de 40.000 hectares. Depuis un an, la Californie a connu plusieurs incendies majeurs, qui ont fait, au total, près de 100 morts, et brûlé des centaines de milliers d’hectares.

Afrique: La déception du G5 Sahel G5 Sahel: Les bailleurs refusent de coopérer à la surprise général, malgré les nombreux promesses des bailleurs ( 414 millions d’euros destiné à appuyer la Force conjointe du G5 Sahel.D’ après la dernière conférence organisée en Mauritanie ce 6 décembre à Nouakchott dans le cadre de la Conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds seuls 13% des financements totaux ont été mobilisés pour la mise en œuvre du programme, à savoir 249 millions d’euros par les Etats membres eux-mêmes et 18 millions d’euros via les partenaires techniques et financiers.À l’issue de la conférence, les autorités espèrent obtenir des bailleurs de fonds, des engagements pour mobiliser les 87% de financement restant, soit environ 1,7 milliard d’euros.Enfants migrants :Le fille de Trump lynchée sur les Réseaux SociauxLe 28 mai 2018, la fille de Trump, Ivanka a été prise dans une controverse sur la politique de «tolérance zéro» pour l’immigration clandestine affichée par son père. Trump avait menacé de séparer les enfants de leurs proches lorsque des familles entrent illégalement aux États-Unis, en tweetant une photo d’elle serrant son petit garçon dans les bras.Au même moment, Donald Trump dans un tweet a critiqué sévèrement les démocrates pour une «loi horrible séparant les enfants de leurs parents».